L'industrie hôtelière

Une demande en croissance régulière

Maranatha_06480.jpg

La capacité hôtelière reste déficitaire en France

Alors que le nombre de visiteurs a doublé en vingt ans, l’offre hôtelière continue de stagner. A Paris, le parc hôtelier se maintient autour des 80 000 chambres(1), avec un taux d’occupation qui atteint 82% en moyenne(2). Enfin, entre 2013 et 2014, la France a perdu plus de 10.000 chambres d’hôtels soit une baisse de 1.6%

La fréquentation hôtelière accélère au troisième trimestre (+3,3 % en glissement annuel après +1,9 %). Les nuitées de clients étrangers augmentent plus encore (+4,2 % après +0,7 %).

La classification des hôtels se poursuit. Elle contribue à la hausse des nuitées dans les hôtels classés. À classification constante, la fréquentation augmente plus fortement dans les 4 ou 5 étoiles. Avec 68,1 % de chambres occupées au troisième trimestre 2015, le taux d'occupation s'élève de 0,5 point sur un an.

Les chiffres se maintiennent depuis 2014

Avec 424 millions d’euros supplémentaires, le marché hôtelier a bénéficié d’une année exceptionnelle, porté par une ambition renouvelée des acteurs de l’investissement pour la destination France et Paris en particulier. 
 
A Paris, après des performances 2013 excellentes, les taux d’occupation en 2014 se maintiennent, tous segments confondus, au-dessus de 82%. Les établissements haut de gamme continuent d’afficher des niveaux élevés d’occupation (78,5%) soulignant la résilience de ce segment à la concurrence de nouveaux produits d’hébergements alternatifs.